Accueil »Association »ARTuR était là pour vous ! »Les solidarités en action au service des aidants familiaux

« Les solidarités en action au service des aidants familiaux » - 4 octobre 2011

Cette réunion s'est tenue à Paris, dans le cadre de la deuxième Journée Nationale des aidants, et pour les 10 ans d’engagement envers les aidants de Novartis et de sa Fondation d'entreprise. Nicole Arnould, bénévole d'ARTuR, a participé à cette réunion et nous en propose ici un compte-rendu car nous pensons que ces informations peuvent être utiles à tous.

Selon les organisateurs de cette journée, la tenue prochaine de la seconde édition de la Journée Nationale des aidants et le développement de nouveaux services ou dispositifs les concernant démontrent l’importance croissante accordée à la place et au rôle des plus de 4 millions de proches de personnes dépendantes, malades, âgées, handicapées… Il s’agit d’une étape décisive rendue possible par la mobilisation de l’ensemble des acteurs de notre société. Au moment où les réponses institutionnelles se renforcent, notamment au regard de l’enjeu de la dépendance, le développement de l’aide familiale semble devoir aussi faire appel à d’autres formes de solidarités : solidarités associatives, solidarités informelles, solidarités médico-sociales, solidarités économiques… Certaines sont très anciennes, d’autres plus récentes mais toutes concourent à l’amélioration de la prise en charge de l’aide familiale, dans la perspective notamment des évolutions générationnelles, médicales, professionnelles ou technologiques à venir.

Pour Serge Guérin, sociologue, « on est passé en dix ans de l’indifférence absolue à une identification des aidants ». Il faut savoir que 46% des aidants exercent une activité professionnelle et 18% aident un proche qui n’a aucun lien familial.

De nouvelles solidarités au service des aidants :

  • Solidarités associatives : du soutien à la médiation
    • L'Association Française des AIDANTS milite pour que soit reconnue la place des aidants, compte tenu du rôle qu’ils jouent auprès des personnes en difficulté.
    • France Alzheimer propose, depuis fin 2009, un cycle de formation gratuit aux aidants, et des actions de soutien complémentaires, en fonction des besoins.
    • Au Québec, le Centre de Soutien entr’aidants, dispose d’un fonds de soutien, grâce à une loi adoptée en sept 2009, pour accompagner et favoriser leur apprentissage.

Selon Florence Leduc, présidente de l’Association Française des Aidants « La société bouge, mais les nouvelles générations ne vont pas aider de la même façon que les anciennes (mobilité des jeunes, …), il faut donc repenser l’aide ».

  • Solidarités à l’initiative du secteur privé : de nouveaux modèles économiques :
    • Orange healthcare, a pour objectifs : une sécurisation du domicile, un lien social aidant/aidé, un suivi médical à distance afin de favoriser le maintien à domicile.
    • Macif mutualité a engagé un programme aidants/aidés, une enquête auprès de 2400 personnes, des ateliers citoyens dans toute la France, des états généraux aidants/aidés, puis des propositions d’actions, formation, labellisation des services à la personne, charte sur les nouvelles technologies.
    • La Banque Postale réalise un baromètre sur la dépendance et entend soutenir les aidant avec le site, vivreenaidant.fr.
    • La Banque Populaire a créé le site aideautonomie.fr, puis a décidé de renforcer son soutien aux aidants avec le forum aideautonomie.fr, qui est géré par une association d’aidants bénévoles. A ce sujet, Mme Martyne-Isabel Forest, québecquoise (centre de soutien aux aidants), a réagi auprès de ce secteur, en suggérant un financement pour les aidants.
  • Solidarités de proximité : un nouveau gisement d’aide :
    • La Communauté des Aidants a un projet de réseau social privé d’entraide et d’échanges.
    • La Fédération Européenne des Solidarités de Proximité souhaite profiter du potentiel humain que chaque voisin porte en lui et renforcer ainsi les services de voisinage.
    • Le concepteur de Voisin-Age.fr a créé la première plateforme de mise en relation de personnes âgées isolées avec leurs voisins.
    • Voisins Solidaires propose des kits qui sont autant de moyens pour aider les voisins à entrer en relation.

Il manque actuellement des professionnels, d'où la nécessité à avoir des aidants « gratuits ». Il faut faire attention à ne pas tout monétariser, le don reste un mode de relation à l’autre.

A l'occasion de cette 2ème journée Nationale des Aidants, Novartis a lancé un chat "Aidant Info Service" à leur attention avec 6 spécialistes mobilisés pour répondre en direct sur les aspects juridiques, financiers, nutritionnels, ergonomiques ou bien encore psychologiques inhérents à leur situation. Renseignements sur le site www.prochedemalade.com.

Pour plus d'informations à ce sujet :

  • Vous pouvez également consulter le dossier "Aidants familiaux : attention au burn-out" sur le site www.allodocteurs.fr.
  • Le site de l'Association Française des AIDANTS.
  • Le site prochedemalade.com destiné à celles et ceux qui accompagnent un malade ou une personne dépendante.
  • Le portail de l'université des aidants. Il s'agit d'un projet innovant et expérimental : 100 aidants du Val-de-Marne, équipés de tablettes tactiles ou de système de télévision interactives, vont recevoir mais aussi co-produire des petits contenus destinés à mieux vivre leur rôle, s'entraider, respirer et changer d'air. L' Association Cancer Campus de l'Institut Gustave Roussy de Villejuif est partenaire de ce projet.
L'association | Les tumeurs du rein | Forum | Rencontres Patients | Actualités | Mentions légales | Contact | © A.R.Tu.R - 2012
Association régie par la loi 1901 et le décret du 16 août 1901 ; publiée au J.O. du 06.08.2005 - Association habilitée à recevoir des dons
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Sant (HAS).
Vérifiez ici.

Chercher uniquement dans des sites web
de santé HONcode de confiance :